The work : transformez vos croyances

par | 25 août 2022 | Blog

Et si vos émotions négatives, votre stress chronique, vos conflits, étaient liés non pas au monde autour de vous, non pas à vous-même, mais à votre croyance en vous-même ?

Grâce à la méthode The Work (Le Travail) développée par Katie Byron, je vous invite à retourner vos croyances. Par un travail simple, mais rigoureusement honnête et authentique, vous apprendrez à abandonner vos perceptions négatives pour embrasser des perceptions positives.

Grâce à ce changement de rapport à vous-même, vous pourrez vous délivrer du stress chronique, résoudre vos conflits et obtenir le bien-être que vous méritez.

D’où vient la méthode The Work – Le Travail ?

Un matin froid de février 1986, une femme se réveilla et constata un changement incroyable, non pas autour d’elle, mais en elle. Après des années de dépression à broyer du noir, se laisser pourrir de l’intérieur par ses pensées négatives, à se faire battre par son propre mental, cette femme s’éveilla.

Byron Katie, c’est son nom, compris ce matin-là que son malheur n’était pas le résultat de forces négatives extérieures. Il n’était même pas le résultat de ses propres pensées noires. Il était simplement lié à sa propre croyance en ces pensées négatives. Lorsqu’elle eut compris que ces pensées n’étaient que des idées passagères, sans rapport avec son être, elle put enfin sortir de sa dépression et devenir une femme accomplie.

Mieux encore, Byron Katie se rendit compte qu’elle était capable de partager son éveil avec ses proches et avec autrui. Après s’être aidée elle-même, elle entreprit d’aider son prochain et toute personne au monde disposée à l’écouter.
Pour faciliter le transfert, Katie mit au point une méthode, appelée The Work – Le Travail – permettant à tout un chacun de réussir le même éveil qu’elle et enfin s’extraire de la spirale négative du stress malsain.

Quel est l’objectif du Travail ?

Quels est objectif de la méthode The Work de Byron Katie ?
L’objectif principal de la méthode The Work est de retourner le négatif en positif. Ainsi, je vous invite à commencer par considérer ce que Le Travail n’est pas : ce n’est pas une forme spirituelle ou une nouvelle religion (The Work est accessible aux croyants, aux agonistiques et aux athées), ce n’est pas une discipline d’auto-flagellation, ce n’est pas un régime minceur à effet yo-yo.

Le Travail est une méthode de travail sur vous-même dont l’objectif est de vous faire prendre conscience du lien entre votre volonté et vos propres croyances. Lorsque ce lien est conscientisé, en suivant la méthode The Work vous pourrez retourner vos croyances négatives pour enfin percevoir le monde et vous-même de façon positive, ou au moins en absence de stress néfaste.
Pour y parvenir, il vous faudra partir de la négativité que vous portez en vous-même et qui vous a amené ici, à poser vos questions.
Mais plutôt que de vous faire croire qu’il suffit de fermer les yeux et respirer pour que le stress, les idées noires et les jugements haineux s’envolent comme par magie, je vous invite au contraire à accepter ces jugements.

C’est en travaillant à partir de vos jugements et à partir de vos idées noires que vous parviendrez à les écarter et à accepter votre monde tel qu’il est.

Comment appliquer Le Travail ?

Je vous offre les éléments vous permettant d’appliquer Le Travail dès aujourd’hui.

J’ai organisé ces éléments en question que vous pourriez avoir à l’esprit et auxquelles vous peinez à trouver réponse.

 Dois-je arrêter de juger les autres ? 

Et de vous juger vous-même ?
Le but est justement d’accepter votre jugement.
D’autres méthodes vous obligent à vous séparer du jugement alors qu’il fait partie intégrante de notre personnalité. Certaines personnes sont capables de ne pas juger, mais c’est plutôt rare. Pour toutes les autres, refuser de juger c’est refuser d’être nous-mêmes.

Le Travail consiste à partir de vos jugements négatifs pour les appliquer à vous-même, votre situation, et découvrir les vraies questions qui vous taraudent l’esprit.

 Pour y parvenir, vous devrez poser quatre questions sur chacun de vos jugements.

Quelles sont les quatre questions posées ?

Quels sont les 4 questions à se poser dans le programmes The Work de Katie Byron ?

Prenons un exemple:  Je trouve que ma belle-mère me méprise.

Il s’agit bien d’un jugement : je la juge comme étant méprisante, et je me juge comme étant victime de ce mépris. Ceci provoque un stress au quotidien, des tensions dans mon couple, des craintes au sujet de mes enfants (vont-ils l’écouter et me mépriser aussi ?), des conflits lors des réunions familiales…
À présent, décortiquons ce jugement en quatre questions :

  • Est-ce que c’est vrai ?
  • Suis-je absolument sûr que ce soit vrai ?
  • Si je crois ce jugement, cette pensée, comment cela me fait-il réagir ?
  • Que serais-je sans cette pensée négative ?

Les deux premières questions vous obligent à vérifier si votre jugement est fondé, s’il est sincère. Les deux autres concernent le travail sur vous-même, la prise de conscience du mal que provoque cette pensée en vous.

À présent, vous êtes prêt à retourner le jugement.

Qu’est-ce que le retournement de jugement ?

Après avoir répondu, sincèrement, aux quatre questions, vous devez retourner le concept négatif. Je vous conseille vivement de le retourner trois fois, avec pour but de considérer le contraire, de tendre une main vers l’autre et de vous juger vous-même.

Voici les trois retournements de Ma belle-mère me méprise :

Ma belle-mère m’apprécie bien

Je méprise ma belle-mère

Je me méprise moi-même

Le but est de révéler et déconstruire le mécanisme de défense narcissique qui nous rend aveugles à certaines réalités. L’humain aime se vanter de ses réussites et nier ses échecs, c’est tout à fait naturel. Mais un excès de défense narcissique ne fait que provoquer du stress, du refoulement et des conflits inutiles.
Donc, avant de chercher la faute chez l’autre – sans nier son existence, personne n’est parfait – Le Travail vous invite à commencer par la chercher en vous-même.

Que faire avec ces retournements ?

Que faire des retournement lors du programme The Work de Byron Katie ?

À présent, vous allez devoir faire l’effort de retourner les retournements pour en faire des affirmations constructives. Poursuivons notre exemple et retournons le jugement en une affirmation constructive : Ma belle-mère devrait m’apprécier.

Cette affirmation, vous devez maintenant la retourner elle aussi :

Ma belle-mère devrait me mépriser (peut-être que je mérite une part de ce mépris ? après tout, qu’ai-je fait pour mériter son appréciation ?)

Je devrais apprécier ma belle-mère (et si je commençais par faire le premier pas dans la résolution du problème au lieu de rester sur la défensive ?)

Je devrais m’apprécier moi-même

Ce tout dernier retournement devient alors le véritable début de votre parcours. Plutôt que de stresser au sujet du mépris des autres, commencez par améliorer votre vie, votre personne et concentrez-vous dessus.

Toute autre considération reste à l’extérieur.

 

 

Comment assurer la réussite du Travail ?

Je vous invite à considérer deux axes majeurs pour réussir votre Travail :

La sincérité : lorsque vous pensez à un jugement et posez les 4 questions, notez immédiatement sur le papier la première réponse qui vous vient à l’esprit.
Ne laissez pas votre esprit cacher la réponse pour préserver votre égo.
Affrontez la réponse et ayez le courage de l’accepter.

La régularité : il ne suffit pas d’appliquer le Travail à votre belle-mère, il vous faut l’utiliser pour toutes les choses de votre vie qui vous posent problème, en famille, les amis, le travail, le monde en général…
N’hésitez pas à faire ce Travail trois fois par jour, et à revenir sur les mêmes problèmes jusqu’à ce qu’ils soient résolus.

Pour aller encore plus loin, les livres que je recommande

 

 

 

 

Pour finir, sachez que le Travail ne prône pas l’évitement des conflits. Au contraire, si un conflit est latent, il faut l’identifier et l’affronter pour ensuite tourner la page.
Chaque session de Travail est une forme de conflit entre vous, vos idées négatives et vos croyances.

La résolution de ce conflit permettra à votre mental d’enfin tourner toutes les pages et à adopter une expérience sereine du monde qui vous entoure.

 

Avec toute ma gratitude et mon Amour.

Noël

0 commentaires

Vous avez une question

  • Noël, Maître Enseignant Reiki
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Suivez-moi

Share This